Blogs

Week-end charentais : Les coteaux de Maumont

Nous nous retrouvons dimanche matin sur les coteaux appartenant aux religieuses bénédictines de l'abbaye Sainte Marie de Maumont.

Là encore, sur une rendzine modale et un humus de type mull, nous retrouvons le cortège des espèces méditerranéennes et thermophiles de notre région.

Nous sommes impressionnés par la quantité d'Ophys insectifera.Nous trouvons enfin les Ophrys lutea. Leur petite taille nous déçoit un peu. La sécheresse du mois d'avril doit en être la cause.

Week-end charentais : St Preuil - Les Chaumes de Boissières

Nous serpentons ensuite à travers la magnifique campagne charentaise pour aller des Bouchauds à St Preuil.

Ce site est connu pour ses Cephalanthera rubra. Nous ne les verrons hélas pas. C'est une orchidée tardive.

De très nombreuses touffes de Cytisus supinus garnissaient le coteau.

Nous y avons retrouvé le cortège des méditerranéennes: Astragalus monspessulanus en tapis très importants, Dorycnium pentaphyllum, Linum tenuifolium et Catananche caerulea qui n'a pas daigné nous offrir son beau bleu.

Sortie - Neotinea maculata et Daphné cneorum

Notre sortie du mois d'avril nous a tout d'abord amenés dans la forêt dunaire du Porge. Nous avons pu admirer un beau tapis de Saxifraga tridactyles. La recherche de la discrète Neotinea maculata fleurie s'est transformée en chasse aux trésors ou course aux oeufs de Pâques. Les rosettes étaient au rendez-vous. Curieusement, malgré ou en raison d'un hiver trop clément, le retard pris par la végétation ne nous a pas permis de la voir vraiment fleurie. Sous un soleil magnifique nous avons pu admirer une belle colonie de Linaria thymifolia.

Sortie - Plantes à bulbes


Nous avions rendez-vous à Saint-Brice, près de Sauveterre-de-Guyenne, pour une sortie très classique et habituelle, avec, malgré tout, quelques nouveautés : le portail roman le plus beau de Gironde (dixit Léo Drouyn), une station de Tulipa sylvestris que nous n’avions encore jamais vue, un muscari qui pour nous, jusqu’au 28 mars 2015, était M. racemosum et quelques autres petites découvertes.

Pages