Sortie - Plantes à bulbes


Nous avions rendez-vous à Saint-Brice, près de Sauveterre-de-Guyenne, pour une sortie très classique et habituelle, avec, malgré tout, quelques nouveautés : le portail roman le plus beau de Gironde (dixit Léo Drouyn), une station de Tulipa sylvestris que nous n’avions encore jamais vue, un muscari qui pour nous, jusqu’au 28 mars 2015, était M. racemosum et quelques autres petites découvertes.


A 10 h tout le monde était là. Nous n’étions que fort peu : 11 adhérents seulement avaient osé affronter le vent et la pluie. Nous commençons par aller voir l’église romane de Castelviel Cette église romane a été remaniée en 1867. Le portail sud est un magnifique ensemble sculpté d'origine saintongeaise datant de la fin du XIIème siècle. La porte centrale comprend cinq voussures représentant un zodiaque et les travaux des mois, ainsi que le combat des vices et des vertus, des scènes de chasse et de tir à la corde. A l'intérieur, en restauration actuellement et donc invisible pour nous, un tableau de l'école italienne, daté de 1610, représente Saint Thomas. Un autel baroque de 1853, oeuvre d'un artiste bordelais, y est également abrité.
En passant nous avons vu, dans le cimetière entourant l’église, Saxifraga tridactylides et Linaria cymbalaria.


Nous nous dirigeons ensuite vers une vigne. En nous y rendant nous trouvons :

  • Linaria cymbalaria
  • Centranthus ruber
  • Fumaria capreolata
  • Sanguisorba minor
  • Rubia peregrina
  • Arum italicum
  • Iris foetidissima
  • Anthrsicus sylvestris
  • Galium aparine
  • Equisetum telmateia

Une fois dans la vigne nous voyons :

  • Tulipa sylvestris : nous sommes surpris par le grand nombre de pieds en fleurs ou en train de pousser (fleurs fermées vue la météo) car lors de la préparation de cette sortie (5 jours avant) nous n’avions repéré que fort peu de pieds (en fleurs ou sous forme de feuilles); en quelques jours il y a donc eu une formidable poussée !
  • Euphorbia helioscopia
  • Veronica persica
  • Geranium dissectum
  • Allium vineale
  • Senecio communis
  • Carex glauca
  • Une ciboule ou une ciboulette (pas de fleurs)
  • Prunus spinosa
  • Cardamine hirsuta
  • Sambucus nigra

Nous suivons ensuite une mini-falaise où nous découvrons :

  • Trifolium pratense
  • Silene alba
  • Mercurialis annua
  • Oxalis corniculata
  • Viola odorata
  • Veronica hederifolia
  • Erodium cicutarium

Nous partons ensuite vers Cazaugitat où nous ferons un court arrêt en contrebas de l’église et du cimetière afin de voir, une fois de plus, Anemone pavonina sous 2 formes l’une stérile à nombreux pétales l’autre fertile à une ou deux rangées de pétales; nous trouvons aussi quelques rosettes d’orchidées ainsi que Ranunculus bulbosus, Rumex acetosa et des feuilles d’un narcisse encore inconnu puisque non fleuri.

Le pique-nique, vers 12 h 15, est le bienvenu, surtout qu’il fut agrémenté par un punch planteur de Chantal et Jean-Pierre Renault et d’une bonne bouteille fournie par Elisabeth Jousseaume.
13 h 30 : nous nous dirigeons vers la butte de Launay. Nous y avons trouvé :

  • Viola hirta
  • Juniperus communis
  • Carex caryophyllea
  • Cornus sanguinea
  • Narcissus pseudonarcissus
  • Narcissu X medioluteus (les feuilles seulement)
  • Carex glauca
  • Arum italicum
  • Iris foetidissima
  • Tulipa syvestris
  • Ophrys araneola
  • Des rosettes d’Himantoglossum hircinum
  • Erodium cicutarium
  • Erophylla verna
  • Mercurialis annua
  • Des rosettes d'Anacamptis morio (dont l’un presque fleuri)

Et enfin des muscari qui nous ont posé beaucoup de problèmes de détermination : était-ce Muscari motelayi ou un autre? En effet ni le nombre de feuilles, ni leur longueur, ni les pédicelles (forme et longueur) ne correspondaient à la description des diverses flores que nous avions (Coste, Fournier, Saule etc). Nous sommes donc restés dans l’expectative.

Plus bas, dans une vigne, nous observons :

  • Hyacinthus orientalis
  • Narcissus pseudonarcissus (version double)
  • Allium vineale
  • Ciboule ou ciboulette
  • Veronica persica
  • Veronica hederifolia

Nous partons ensuite vers Saint Brice où nous pourrons admirer, dans une vigne travaillée à l’ancienne :

  • Tulipa raddii
  • Anemone coronaria
  • Anemone pavonina
  • Calendula arvensis
  • Arabidopsis thaliana
  • Alopecurus arvense

En regagnant les voitures, nous trouvons quelques autres plantes : Cardamine pratensis, Viola odorata et Anthriscus sylvestris.
Un dernier arrêt nous a amenés sous le chêne à gui (Viscum album).

Prochaine sortie le 11 avril 2015

Carte: 
St Brice