Sortie vallée du Gestas : 8 avril 2017

Notre herborisation a débuté à Salleboeuf, le long du Gestas, petit affluent de la Dordogne.

Les Lathréa clandestina, dont la partie souterraine peut peser plusieurs kilos, étaient au pic de leur belle floraison violette.

Les Anemone  nemerosa cotoyaient la rare et protégée Anemone ranunculoides. En Alsace, dans le Jura, et dans le Puy-de-Dome, ces deux anémones arrivent à s'hybrider et donnent naissance à l'Anemone x lipsiensis, jaune plus pâle.

L'après-midi nous commencions à désespérer de trouver la discrète Bellevalia romana dans une prairie ordinairement humide, mais extrêmement sèche cette année. Au moment où nous allions abandonner, grâce à l'œil acéré d'Annie, nous avons pu voir quelques Bellevalia  tout juste épanouies.

L'après-midi Amaury, que nous remercions, nous a conduit à St Denis de Pile comparer deux stations de Hyacinthoides. Une station de Hyacinthoides non scripta et une station de Hyacinthoides x massartiana, hybride entre Hyacinthoides non scripta et Hyacinthoides hispanica, introduite dans les jardins à grande échelle au siècle dernier.

L'hybride Hyacinthoides × massartiana est fertile et par hybridations successives est apparue toute une gamme de formes intermédiaires qu'il n'est pas facile d'identifier avec certitude. De nombreux chercheurs britanniques se sont passionnés pour ces déterminations. Ils tiennent compte notamment de la position des anthères (voir photo n°2). Vous trouverez ci-après un tableau extrait et traduit du site www.bsbi.org.uk/Hyacinthoides_Crib.pdf  résumant les principales caractéristiques de chacune.

 

 

 

Hyacinthoïdes hispanicaHyacinthoïdes x massartiana Hybride entre hyacinthoides non-scripta et Hyacinthoïdes hispanicaHyacinthoides non-scripta
Largeur des feuillesGénéralement large, souvent supérieure à 15mm et jusqu'à 35mmmGénéralement large, 10 à 15mmEtroite, en général moins de 15mm mais peut atteindre 20 mm
Forme des FleursForme de large cloche avec des pétales évasés vers l'extérieurForme de large cloche avec des pétales légèrement recourbésEn forme de tube étroit avec des pétales retournés fortement en arrière
Couleur du pollenGénéralement pâle à bleu-foncé, vert pâle, jamais blanc crémeuxGénéralement pâle à bleu-foncé, vert pale jamais blanc crémeuxBlanc crémeux

Couleur et position des anthères
(photo 2)

Généralement pâle à bleu-foncé soudée à la base du pétale

 

Bleu crémeux pâle, occasionnellement blanc crémeux chez les fleurs banches et roses et soudée jusqu'au milieu du pétaleGénéralement blanc crémeux, soudée jusqu'au haut du pétale
Disposition floraleTige florale généralement droite et fleurs insérées en spirale autour de la tige. Erigée quand elle est en fruitFleurs en spirale autour de la tige et penchant souvent d'un côté.Erigée quand elle est en fruitFleurs penchant d'un côté de la tige. Erigée quand elle est en fruit
Parfum par temps chaudAucunAucunFortement parfumée

Hyacinthoides non scripta est protégée en Aquitaine.

En Grande Bretagne, où elle est en forte régression, elle fait l'objet d'un plan national de restauration avec des plantes issues de semis sur sol inversé. Cette technique consiste à restaurer la strate herbacée par un labour profond.

L'eutrophisation des sols par excès d'azote et de phosphore accélère le développement d'un petit nombre des plantes nitrophiles à croissance rapide et envahissantes, comme les orties, les chardons..... qui étouffent rapidement les autres. En inversant les couches du sol, on remonte en surface la couche la plus pauvre du sol qui va favoriser les plantes pionnières qui ne pouvaient plus s'exprimer.

Nous avons ensuite découvert de très nombreuses Anacamptis morio aux couleurs très variées dans une prairie digne d'un tableau de Monet.